Comment laver et entretenir un masque barrière en tissu ?

Pour une protection maximale contre la Covid-19, il est très important de compléter les différents gestes barrières avec le port d’un masque de protection en public.

Les masques chirurgicaux comme les masques en tissu sont efficaces pour renforcer la protection de chacun contre cette pandémie.

Si le masque chirurgical est jetable, ceux en tissu sont réutilisables. Il convient toutefois de bien les nettoyer et les entretenir avant de les porter à nouveau.

Comment laver et entretenir un masque barrière en tissu

Masque barrière en tissu : tout ce qu’il faut savoir.

Deux types de masques en tissu sont disponibles pour le grand public. Ils se distinguent par leur catégorie.

  • Le masque en tissu catégorie 1 propose une filtration à plus de 90% des particules projetées par celui qui le porte. Il permet par la même occasion de filtrer l’air que le porteur inhale.
  • le masque barrière en tissu catégorie 2. Il propose une filtration de 70 % des particules émises par la personne qui le porte et offre également une filtration de l’air qu’il inhale.

 

Au cours du confinement, le grand public n’avait pas de masque de protection à sa disposition à cause des ruptures de stock dans les pharmacies. Face à cette situation, l’Association française de normalisation ou Afnor a pris la décision de sortir une référence et des patrons. Il s’agit d’une disposition permettant au grand public de fabriquer lui-même son masque en tissu. Le guide est téléchargeable gratuitement.

La coupe et la méthode de confection du masque sont déjà données et détaillées sur ce site. Pour les matériaux, Afnor recommande l’utilisation de tissus ayant obtenu la validation du DGA et de la SF2H. Le tissu doit être en voile de coton de 150 g/m2 et sa confection doit comprendre deux couches. Ensuite, une autre couche de viscose de 130 g/m2 sera également utilisée.

D’autre part, les masques présentant des barrières à plis doivent présenter deux couches de popeline en coton. D’autres matériaux comme le tissu non-tissé en polypropylène ou du tissu 100% polyamide et une doublure en molleton ou polaire fine sont également des options possibles.

Comment nettoyer son masque grand public ?

L’avantage du masque barrière en tissu est qu’il est réutilisable, donc économique.

Néanmoins, des précautions sont à prendre quant à son entretien pour éviter de se faire contaminer. Tout d’abord, il faut savoir que le masque doit être changé toutes les 4 h, lorsqu’il présente une usure où lorsqu’il est humide.

Quand laver le masque ?

Le masque doit être lavé 24h après qu’il ait été porté. Un masque qui a déjà été porté une fois ne doit pas être porté à nouveau s’il n’a pas été lavé correctement. Il est  recommandé d’éviter de mélanger le masque sale avec des vêtements ou du linge propre de la maison.

Les masques de protection doivent être nettoyés à part, à la machine à une température s’élevant à 60°C durant 30 min minimum. L’Afnor déconseille l’utilisation d’adoucissant et recommande plutôt le recours à un simple détergent.

Pour le séchage, il peut se faire à l’air libre ou au sèche-linge à condition de s’assurer qu’il sèche dans les 2h suivant le lavage.

Ce cycle de lavage de 30 min minimum est suffisant pour neutraliser le virus, néanmoins cela n’empêche pas de repasser le masque.

De nombreuses personnes s’interrogent sur la durée de vie d’un masque à usage multiple. C’est une bonne question à poser dans la mesure où, au fil des lavages, le tissu perd petit à petit de sa capacité à protéger.

Ainsi, l’utilisateur doit toujours se référer aux indications présentes sur l’emballage du produit.

Par ailleurs, il est toujours prudent de prévoir 2 ou 3 masques propres avec soi lorsqu’on sort de la maison.

Par la même occasion, il faut également deux sacs plastiques avec fermeture pour mettre les masques propres d’un côté et ceux déjà portés de l’autre.

Précautions à prendre pour bien porter le masque en tissu

Quelques précautions sont à prendre pour bien se protéger du coronavirus avec un masque barrière en tissu. Il est entre autres recommandé de bien se laver les mains avec de l’eau propre et du savon ou du gel désinfectant avant de toucher son masque. Ce geste doit être systématique au moment de le mettre et avant de l’enlever. Pour enfiler ou retirer le dispositif de protection, on recommande de le saisir par les élastiques sur chaque côté et non sur la face en tissu. L’on évitera également de tirer le masque vers le bas ou de le remonter sur le front lorsqu’on s’apprête à manger. En effet, le cou et le front peuvent être déjà contaminés par le virus.

Par ailleurs, l’individu doit s’assurer que le masque soit bien posé dans le bon sens pour éviter d’y toucher une fois qu’il est en place. Enfin, il faut ranger immédiatement le masque sale dans un sac fermé et non dans la poche ou le sac à main.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email