Quelles différences entre un masque barrière de catégorie 1 ou 2 ?

Le lundi 30 mars 2020, le gouvernement français a décidé de mettre sur le marché, deux nouvelles catégories de masques barrières. Ces masques dits « alternatifs » sont différents des masques chirurgicaux de type I, II et IIR.

Répondant à la norme NF EN 14683, ces derniers ont pour fonction d’éviter de projeter vers autrui les gouttelettes émises par le porteur.

Les masques barrières sont également différents des masques de type FFP (FFP1, FFP2 et FFP3). Ce type de masque protège celui qui le porte contre l’inhalation de liquides pouvant contenir des agents infectieux. De plus, il le préserve des particules virales dans l’air.

Quelles différences entre un masque barrière de catégorie 1 ou 2 ?

Généralités sur les masques barrières

Ainsi, les masques barrières sont destinés au grand public. Le port du masque est obligatoire depuis le confinement et se poursuit en cette période de déconfinement avec la reprise des activités.

L’objectif du port de masque barrière est de permettre aux professionnels et particuliers de se protéger du coronavirus dans les lieux publics. C’est également le cas pour les personnes dont la profession les expose au public.

Notons toutefois que le masque ne permet pas à lui seul de se protéger. Le port du masque n’est efficace qu’avec le respect des gestes barrières et de la distanciation.

On entend souvent parler de l’abréviation UNS qui signifie Usage Non Sanitaire. Cette abréviation a été créée par le ministère des Solidarités et de la Santé.

L’objectif est de différencier les masques à Usage Non Sanitaire ou masques barrières, aux masques chirurgicaux.

Les masques UNS ne peuvent en aucun cas remplacer les masques chirurgicaux. Ils ne seront donc pas utilisés dans les lieux exigeant des protections sanitaires spécifiques. C’est notamment le cas des hôpitaux, des centres de soins ou des lieux qui accueillent des personnes fragiles.

La fonction des masques barrières est d’éviter les projections. Ce masque produit pour le grand public se divise à son tour en deux catégories avec chacun son propre domaine d’utilisation.

efficacité des masques barrières contre le coronavirus

Les masques barrières de catégorie 1 ou UNS1

La différenciation entre le masque barrière de catégorie 1 et celui de catégorie 2 se fait selon leur capacité à filtrer. Le degré de respirabilité du masque est aussi un critère à citer.

Tout d’abord, le masque UNS 1 sera utilisé par les professionnels dont le domaine d’activité les emmène à être fréquemment en contact avec des gens. Ainsi, ce type de masque est destiné à une personne travaillant comme hôtesse d’accueil, livreur, agent de sécurité, etc.

Les masques barrières de catégories 1 doivent respecter certaines caractéristiques et certains niveaux de performance selon la préconisation de la Direction Générale de l’Armement. Cette entité est responsable du test effectué sur les échantillons de masques produits par les entreprises qui souhaitent distribuées ou vendre des masques barrières. Ainsi, pour obtenir une certification de conformité, les masques UNS1 doivent avoir un taux de filtration d’au moins 90 % des particules mesurant 3 microns.

La respirabilité du dispositif est également testée. Ainsi, les laboratoires partenaires soumettent le produit à un test de perméabilité à l’air avec une obligation de résultat supérieur à 96 L.m2.S-1 pour une dépression de 100 Pa. Le choix des bons matériaux et la couture jouent un rôle important dans la réussite de cette évaluation.

Les masques barrières de catégorie 2 ou UNS2

Les masques UNS2 ou masques barrières de catégorie 2 ont leurs propres caractéristiques en matière de respirabilité et de filtration. Pour être classifié dans la catégorie des masques barrières de catégorie 2, le dispositif de protection doit proposer une capacité de filtration au-dessus de 70 %. La taille des particules à filtrer est toujours de 3 microns. Ce niveau de performance est une référence établie par la Direction Générale de l’Armement. Du point de vue de la respirabilité, le masque doit réussir le test de perméabilité à l’air avec une dépression de 100 Pa. Le résultat doit être supérieur à 96 L.m².S-1 pour être conforme.

Un masque barrière en tissu de catégorie 2 est un masque à usage non sanitaire anti projection de gouttelettes. Ce masque UNS2 est recommandé pour protéger les salariés d’une entreprise, d’un organisme ou d’un groupe de personnes portant chacun un masque. Il est également recommandé pour les personnes ayant un contact occasionnel avec d’autres personnes dans l’exercice de leur fonction.

Comme souligné plus haut, le port du masque doit toujours s’accompagner des gestes barrières et du respect de la distance de sécurité dans la mesure du possible.

Les gestes barrières consistent à se laver les mains très régulièrement avec de l’eau et du savon surtout avant de mettre ou d’enlever le masque. L’on recommande de ne plus toucher le masque lorsqu’il est bien placé sur le visage. À défaut d’eau et de savon, on peut utiliser de la solution hydroalcoolique pour nettoyer les mains et les objets exposés.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email